F2A équipementier en traitement de l'air
en fr
Accueil > Société > Nos références > IMEBIO

IMEBIO

  • Date du chantier : 2014

« Au service de la biosécurité

Créée en décembre 2008, IMeBIO conçoit, développe, fabrique et commercialise des laboratoires mobiles innovants, en particulier des laboratoires de sécurité microbiologique P2 et P3. Ils sont destinés à tous les secteurs devant étudier et analyser des agents pathogènes, qu'ils soient liés à des risques sanitaires, pandémiques ou de nature bio-terroriste. »

 

 

Contexte

La ventilation des laboratoires mobiles ImeBio est assurée par une centrale de traitement d’air double flux située dans le container. Pour relier le système de ventilation aux gaines, notre bureau d’études dédié aux raccordements souples a analysé le projet pour répondre aux exigences d’hygiène et d’encombrement de cette installation.

L’objectif étant de fournir une solution sur-mesure qui assure le transport de l’air de la centrale de traitement d’air jusqu’aux gaines de ventilation.

 

Problématiques

Les applications salles blanches requièrent une hygiène parfaite et imposent donc que tous les composants du réseau aéraulique respectent la Qualité d’Air de l’installation.

Dans cette optique  de respect de l’hygiène, les manchettes de raccordement doivent être étanches  afin d’éviter tout mélange air neuf-air vicié, et ne doivent pas représenter de risque de relargage de fibre (aucun défibrage du tissu).

En plus de ces deux caractéristiques, le matériau utilisé pour la conception des raccordements souples doit présenter une excellente résistance aux produits chimiques, et notamment aux aérosols de décontamination contenant des agents puissants tels que l’éthanol, le propanol et le glutaraldéhyde.

 

Enfin, deux autres contraintes sont engendrées par la propriété « mobile » des laboratoires : les environnements extérieurs et l’encombrement.

Par définition, un laboratoire mobile sera déplacé et se trouvera donc confronter à des conditions extérieures variées : pays chauds, ensoleillement important, proximité de la mer…

Par conséquent le matériau dédié aux raccordements souples doit être adapté à toutes ces conditions et doit être le moins encombrant possible pour une installation en container où la place est limitée.

 

En résumé, les raccordements souples doivent répondre à plusieurs problématiques :

 

 

Solution

 

Lors de la conception d’une manchette, nos équipes étudient l’environnement afin de définir les caractéristiques du raccordement souple.

Pour répondre aux contraintes d’hygiène et d’espace, la manchette Elyt+ a été déterminée par notre bureau d’études pour ses propriétés d’étanchéité et de faible encombrement.

Cette manchette cadrée est dotée de joints intégrés (en TPE) assurant une très bonne étanchéité et une installation rapide et particulièrement adaptée à un espace maitrisé.

Enfin le tissu technique composant le corps de la manchette est défini par nos experts d’après les conditions d’utilisation. Dans notre cas, trois échantillons ont été testés en laboratoire pour déterminer la résistance aux produits de décontamination.

Le tissu technique répondant au mieux aux exigences de ce projet est un tissu polyester haute ténacité enduit d’une résine ELVALOY® : le XR5®.

Ce matériau présente des caractéristiques idéales pour pallier toutes les problématiques des laboratoires mobiles pouvant se trouver face à des conditions très diverses :