F2A équipementier en traitement de l'air
en fr
Accueil > Société > Nos références > EPR FLAMANVILLE

EPR FLAMANVILLE

  • Ville : Flamanville – Basse-Normandie
  • Pays : France
  • Date du chantier : 2013
  • Type : Neuf

Un réacteur EDF de troisième génération pour préparer l'avenir

Après les premiers travaux de préparation du site en 2006, la construction de l'EPR a débuté en décembre 2007 et se poursuit aujourd'hui.

L'objectif de première production commercialisable est fixé à 2016. Il constituera le premier exemplaire d'une nouvelle génération de réacteurs nucléaires.

L'EPR s'inscrit dans la continuité des techniques existantes. Il intègre tous les progrès récents en matière de sûreté. »

Source : edf

Le traitement acoustique à l’extérieur des installations nucléaires est encadré par l’Arrêté du 31 Janvier 2006. Ce dernier fixe la réglementation technique générale destinée à prévenir et limiter les nuisances et les risques externes résultant de l’exploitation des installations nucléaires de bases.

En effet, les émissions sur le site ne doivent pas engendrer une émergence supérieure à 5dB (A) de 7h à 22h sauf dimanches et jours fériés, et à 3dB (A) à tout autre moment.

A l’intérieur de l’EPR Flamanville, les niveaux acoustiques sont définis par EDF (Spécification Technique) afin de protéger les travailleurs notamment dans la salle des commandes.

Problématiques :

Les solutions acoustiques ne doivent pas entraver l’opérabilité de la ventilation en cas de séisme. C’est-à-dire que les silencieux installés ne pourront, en aucun cas, gêner le renouvellement d’air à l’intérieur du bâtiment.

Une autre difficulté inhérente aux installations nucléaires réside dans la complexité des réseaux de ventilation et leurs dimensions importantes : les gaines étant renforcées et leur épaisseur conséquente. De plus, afin de pallier tout dysfonctionnement, les réseaux sont doublés voire triplés (plusieurs gaines de secours en parallèle).

Ce type de réseau avec plusieurs gaines de secours en parallèle (donc plusieurs ventilateurs) démultiplie les hypothèses de calcul et entraine un traitement acoustique très complexe.

Enfin, le matériel installé à l’extérieur du bâtiment doit résister à la corrosion atmosphérique liée au brouillard salin dû à la proximité de la mer.

Solution :

Le défi de notre équipe acoustique fut de proposer une solution combinant efficacité acoustique, tenue mécanique (séisme) et résistance à la corrosion atmosphérique. Suite à l’étude acoustique minutieuse du bâtiment, nos acousticiens ont déterminé les pièges à son nécessaires permettant d’atteindre les objectifs fixés par EDF.

Afin d’adapter nos solutions aux contraintes sismiques de l’EPR Flamanville, l’équipe acoustique a collaboré avec notre bureau d’études spécialisé en tôlerie industrielle. Cette synergie entre les services a abouti à la conception de silencieux rectangulaires spécifiques pour cette application :

F2A a démontré son savoir-faire et sa capacité d’ingénierie en proposant des solutions sur-mesure répondant aux contraintes de corrosion, sismiques (système validé) et dimensionnelles (sections jusqu’à 2900 x 3 660 mm).

Première analyse du dossier : début 2012